Spoiltrail

Accueil > Forum > Le coin des joueurs > Spoiltrail
Yone Ashina Il y a 2 semaines et 1 jour
Liann Il y a 2 semaines et 16 heures
Mahruvvet Il y a 2 semaines et 2 heures
Dooonc, comme proposé sur Discord, j'ai fait un petit résumé des références à FF9.

Déjà, pour les précisions : je vais énormément spoil FF9. Si vous pensez le faire (ou son futur remake), ce n’est peut-être pas une bonne idée de me lire. Et ensuite, ce n’est pas la première référence à FF9 dans FFXIV avec par exemple Pile et Face à durant ShB, Vamo’alla flamenco ou Gigi. Maintenant, si je pense que c’est un poil intéressant de parler des références, c’est parce que l’on dépasse largement le clin d’œil.

Premièrement. FF9, qu’est-ce ?

Spoiler : cliquez pour afficherC’est troisième FF de la PSone, il est sorti il y a 25 ans et fait un peu partie de cette trilogie qui a fait largement connaître la série en Europe. S’il est très apprécié, il est aussi un peu clivant, faisant suite à FF7 et FF8 jugés un peu plus adultes.
On y incarne Djidann, « voleur au grand cœur » qui travaille dans une bande de malfrats. Le point de départ est le kidnapping consentant de Grenat di Alexandro, la Princesse d’Alexandrie. L’aventure va principalement tourner autour de la guerre menée par Branet, la reine du pays, puis par Kuja, le réel antagoniste du jeu.

Pour clarifier un peu, voici les 8 personnages :

• Djidann : voleur et protagoniste, on apprendra qu’il est une création artificielle de Garland
• Grenat/Dagga : la princesse d’Alexandrie, adoptée par la reine voulant profiter de ses pouvoirs d’invocatrice
• Steiner : un chevalier dont la vie est dédiée à Grenat. Il aura du mal à se placer vis-à-vis de la politique d’Alexandrie
• Bibi : un jeune mage noir, création artificielle de Kuja à partir de la brume (un rejet des âmes)
• Freyja : une chevalier dragon en quête de son amour perdu
• Ekko : une gamine invocatrice élevée par les mogs.
• Qweena : une cuisto cheloue des marais, pas le perso le plus intéressant.


Les thématiques communes

Spoiler : cliquez pour afficherDe manière générale, on tend à considérer que le jeu à deux thèmes principaux, la vie/la mort et la quête d’identité. Et je pense que c’est le premier point en commun entre FF9 et DT. Le premier liant qui existre entre DT et FF9, ce sont les thèmes abordés.

Concernant la mort, c’est assez clair. Pour résumer, l’enjeu « final », le twist de FF9 est que Gaia (le monde du jeu) connait le risque d’être fusionné avec Terra. Un ancien habitant de Terra ne pouvant supporter la fin de son monde essaie de remplacer les âmes des gaïens par celles de terrains. A peu de chose, on y retrouve l’enjeu autour de la survie des éternels : maintenir en vie un peuple déjà mort au détriment d’un autre.

Par extension, ce contexte amène les personnages à se questionner sur ce qu’est la vie. Comme dit, deux des personnages principaux sont des créations. On retrouve une thématique assez proche dans FFXIV, beaucoup autour de l’hésitation sur le fait que les Eternels sont, ou non, en vie, avec, je pense, comme pinacle, le moment où l’on peut parler à Sphene soit comme à une personne, soit comme à un programme. C’est une référence qui me paraît assez volontaire, l’attaque des Sentinelles ressemblant un peu à celle des mages noirs.


Les lieux communs

Spoiler : cliquez pour afficherAu niveau des lieux, le plus évident est, bien sûr, Alexandrie. Le vieil Alexandrie que l’on voit en jeu reprend des bouts de la ville de FF9. En termes de structures et d’architectures, ce n’est pas une référence discrète, on a vraiment un remake de la ville. La différence est tout de même l’avancée technologique qui est plus grande dans FFXIV. Le système politique semble être le même, soit une monarchie. J’ignore dans quelle mesure Sphene est liée à Grenat ceci dit, les personnages sont très différents, et on n’a guère que le nom qui renvoie à une pierre.

Le second lieu n’est pas visible mais est notable. C’est Lindblum. Dans FFIX, c’est la seconde très grande ville du continent, et elle est dirigée par l’oncle de Grenat. Elle est généralement vue comme une alliée d’Alexandrie, mais connaîtra une attaque de la part de cette dernière. On nous parle aussi d’un conflit entre les deux villes durant la guerre des Fulgurations.

Troisième et dernier lieu notable, c’est l’Arbre de l’Ifa. Dans FFIX, cet arbre est utilisé par Garland pour dérégler le cycle de la vie sur Gaia, produisant ainsi la brume. Dans le reflet, il semblerait que cet arbre a au moins existé et était assez connu. Est aussi fait référence le village des nains à sa base (Conde Petie), où il est commun de se saluer à coups de Yali-Ho.

Je ne mets pas vraiment Solution 9 dans le tas. Le nom fait juste référence à la technique de transe de Djidann.


Les personnages communs

Spoiler : cliquez pour afficherJ’ai déjà un peu parlé de Sphene. Il y a référence, mais elle reste légère. Grenat et Sphene ne ressemblent pas tellement, que ce soit en termes de personnalité ou de physique.

Là, où on a peut-être un personnage plus ouvertement inspiré est Ottis. Bien que différent, Ottis ressemble beaucoup à Steiner tant dans son rôle (chevalier, gardien d’Alexandrie) que dans certains aspects de sa personnalité (protecteur, etc.) ou sa gestuelle. Ottis a probablement moins ce côté « bouffon » que peut avoir Steiner.


L’histoire commune ?

Spoiler : cliquez pour afficherOutre les thématiques, il y a un aspect de l’écriture qui est proche : la fusion des mondes. L’objectif final de l’antagoniste de FF9 est, je l’ai dit, la fusion de Terra et Gaia. On voit que l’enjeu de la fusion est légèrement présent dans DT, même s’il renvoie surtout aux projets des asciens. Ce qui est intéressant est que dans FF9, on laisse largement sous-entendre que Terra et Gaia ont réellement fusionné.

Un autre élément est la quête d’identité de Kryle. Cet arc scénaristique, sur la recherche des origines se retrouve beaucoup chez Grenat qui découvre son ethnie (invoc est une race à part dans le jeu) et son village d’origine. On voit la même « récompense » à sa quête : l’obtention de son prénom de naissance.


Les musiques ?

Spoiler : cliquez pour afficherPlusieurs musiques de FF9 sont présentes dans FFXIV, et le plus souvent durant les dialogues de notre chère princesse.

-          Prima Vista Orchestra : musique du début de jeu qui recouvre la première scène dans le château
-          Tragic love : la musique triste des moments tragiques
-          Le thème des Tantalas remixé : le thème des Tantalas, le groupe de voleurs de Djidann
-          Urforgettable Sorrow : musique un peu unique qui prend place la première fois que l’on rencontre une personne de Terra

Moins liées à Sphene, on a d’autres thèmes. Le thème du donjon Alexandrie rappelle beaucoup par endroit Melodies of life, le thème phare du jeu et le moment de la pièce de théâtre reprend… la musique de la scène de théâtre de FF9. Bien sûr, le thème de Queen Eternal a des bouts d’une musique de combat.

Je pense qu’ils en gardent un peu sous le pied. Particulièrement, il y a une musique très connue de FF9 emblématique, qui est très « le pouvoir de l’amitié » et qui a toute sa place dans FFXIV.

                                     
J'ai écrit ça à la va-vite, donc, pardon pour le style assez pauvre et chaotique. Et surtout, je ne pense pas avoir tout vu, loin de là.
Quila Haamir Il y a 1 semaine et 5 jours
Vanish Il y a 1 semaine et 5 jours
Liann Il y a 1 semaine et 3 jours
Moi aussi je suis un nouveau pauvre:

Elyaska Il y a 1 semaine et 2 jours
Lerith Il y a 1 semaine et 2 jours
Lerith Il y a 5 jours et 16 heures
Lerith Il y a 5 jours et 30 minutes

Utilisation des données

Nos partenaires et nous-mêmes utilisons différentes technologies, telles que les cookies, pour personnaliser les contenus et les publicités, proposer des fonctionnalités sur les réseaux sociaux et analyser le trafic. Utilisez les boutons pour donner votre accord ou refuser.